TOIT ET TEXTILE

L'atelier de Cantercel - JP Campredon architecte, M. Flach, O. Gaujard ingénieurs

PROGRAMME
Un atelier polyvalent, à l’origine destiné aux travaux manuels du bois, de la toile et au stockage de matériaux et outils, utilisé par la suite polyvalent pour des activités tertiaires.

MATERIAUX
Ancrages en maçonnerie béton de pierres, structure bois massif en pin Douglas, couverture toile précontrainte, enveloppes textile et verre organique.

CONFORT
Plancher chauffant par chaudière à plaquette forestière, alimentation continue

CONTEXTE ET SITE
L’atelier est construit dans une zone boisée, plane, ne présentant pas de grand horizon. Ce lieu a été choisi pour implanter les activités de travaux et mise en œuvre, un peu à l’écart de la zone d’hébergement et d’accueil, en un site capable d’intégrer des volumes bâtis importants.

Adossé par une colline au nord ouest, l’orientation est sud. L’ombrage des arbres, la planimétrie régulière du sol autorisait à penser que les activités pourraient se passer en continuité entre l’intérieur et l’extérieur. L’habitabilité du lieu due aux arbres présentait une belle énergie pour le travail physique. Pour implanter cet atelier la route et les viabilisations ont été jusqu’au « fond » du site de Cantercel, représentant environs 3km de chemin depuis l’accès de la départementale.

AMBIANCE
La mise en œuvre de la toile a représenté la première expérimentation de Cantercel : ce matériau a été choisi pour sa qualité lumineuse. Ainsi le travail abrité bénéficie d’un éclairage naturel optimal, très diffusé, sans ombre portée contrastée.

La structure bois obéit à une géométrie tramée à 60° qui se retrouve aussi bien dans la charpente que les appuis au sol, ce qui produit un effet d’harmonie et de dynamisme. Les parois descendent perpendiculairement à la toiture elle-même en pente, ce qui donne un « fruit » aux façades. De ce fait, les éléments verticaux ne sont que les suspentes qui maintiennent des cimaises ou des rangements fabriqués an toile. L’effet peut sembler déstabilisant mais en fait il accentue le dynamisme voulu pour l’espace intérieur qui se projette vers l’extérieur en une direction virtuelle d’ouverture de ce site très contenant et fermé.

TECHNIQUES
La charpente est une résille de bois tissé : 4 trames de membrures de faible section (10×10) s’entrecroisent et sont assemblées aux nœuds par des tiges filetées. La nappe a été assemblée au sol, puis levée par des camions grues pendant que les poteaux étaient disposés par-dessous, puis reposée sur ses appuis. Afin d’optimiser la portée de la charpente, les poteaux sont divisé en 3 faisceaux et les membrures ont été renforcées près des portances par des fers à béton : on a ainsi comme des poutres ajourées en bois « armé ».

LIEU
Cantercel 34

COÛT
500€ TTC/m²

SURFACE
450m² et 80m² reliés par un préau couvert et ouvert.

ANNÉE
1995