ISOLATION PAILLE

Le gîte de l'Oreillette - Hervé Baley, Julia Morais Caldas, architectes, Gaujard technologies ingénieurs

PROGRAMME
Gîte de séjour de 50m² avec une chambre, un lit d’appoint dans une alcôve, une salle d’eau avec WC, un espace à vivre salon, coin repas, et coins cuisine.

MATERIAUX
Maçonnerie béton et parpaings à bancher, charpente métallique, plafonds bois, double vitrage

REALISATION
Entreprises locales

FINANCEMENT
Fonds propres et subvention Conseil Général, 35% par contrat de Pays Cœur d’Hérault

CONTEXTE ET SITE
En 2006 la SCI Cantercel propose de construire un équipement d’hébergement touristique: cette activité est pertinente au regard de l’augmentation de la fréquentation du site, du développement des activités de l’association Sens Espace Europe, de la qualité environnementale et de l’attrait touristique du Larzac Méridional.

Nos objectifs étaient de permettre une polyvalence de l’espace, apporter une relation sensible avec le site, innover ou perfectionner un principe constructif, utiliser des matériaux naturels, récupérer l’eau de pluie, ne pas utiliser d’énergie fossile pour le chauffage, permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, donner un confort optimal. L’Oreille est située au cœur du site, comme embrassée par les collines autour de Cantercel, et ouverte vers l’horizon de la mer.

AMBIANCE
Extraits du livre d’or :
« Nous avions besoin de retrouver un peu de sérénité, de retrouver des choses essentielles qui nous rendent vivant et fiers de nos émotions. Et bien un grand merci à vous !! Architecte, concepteur, paysagiste… A travers votre architecture nous vous connaissons un peu… amoureux de la nature, du bien vivre, en osmose avec les éléments qui nous entourent, et soucieux du bien être d’autrui… Le paysage est magnifique, l’habitat d’un confort inouï, de la chaleur, de la lumière. Nous n’avons besoin de rien de plus… si peut être… rallonger notre séjour qui fut trop court. »

« Lorsque la terre respire, cela s’appelle le vent. Ici il y a une antre où la simplicité et la beauté forment une passerelle singulière architecture qui s’enracine dans mon présent. Jours de soleil accompagnés par la beauté des fleurs sur un terrain bien particulier qui en dit long. A travers ses failles, son vent et sa voûte étoilée, le rêve d’habiter sa demeure est réalité. Merci pour les mots qui bâtissent, qui adossent, qui ancrent, qui espacent la proximité, le lointain… en une phrase, qui nous font vivre l’habitat autant dans la maison que dans le corps et dans les relations. »

 « Un gîte d’une architecture « ORIGINALE ». Un lieu où espace, ligne et mouvement s’organisent en parfaite harmonie autour du corps de l’Homme. Un lieu qui fait le lien entre l’Homme et la nature, entre l’Homme et sa nature. Le silence met son voile sur nos bavardages… nous mettant face à l’essentiel »

TECHNIQUES
Expérimentations et expériences : la paroi arrière a été réalisée en bois massif : planches de pin Douglas assemblées en croisement les unes sur les autres en 3 couches. Un tissage simple à réaliser qui devient un mur porteur permettant des formes libres : ici une parois inclinée vers l’extérieur galbée de façon à accentuer la contenance et l’adossement de ce pavillon de petite taille.

L’isolation a nécessité 74 bottes de paille qui étaient de très bonne qualité. “De fil en aiguille” et de bouche à oreille nous avons trouvé la bonne personne qui a bien compris l’ouvrage et nous a livré ces bottes à une saison où il n’est pas facile d’en trouver. C’est une limite de cette technique encore apanage des autoconstructeurs, d’autant plus qu’elle demande une main d’oeuvre motivée et abondante si l’on veut entrer dans un délai réaliste. Depuis la construction de l’oreillette cette technique n’a cessé de se perfectionner et aujourd’hui elle fait partie des techniques d’isolation bénéficiant d’un guide de bonnes pratiques, de formations et d’artisans compétents.

LIEU
Cantercel 34
zone accueil

COÛT
2 250€ TTC/m²

SURFACE
100 m² Surface Hors Œuvre Nette

ANNÉE
2010