CENTRE COMMERCIAL

Structures portiques autostables - JP Campredon architecte

PROGRAMME
Locaux commerciaux et d’artisanat, 1hall de vente, 2 magasins, 1 atelier de menuiserie, 2 bureaux

MATERIAUX
Bois, métal, panneaux sandwich isolants, chape ciment teinté dans la masse menuiseries aluminium Isolation ouate de cellulose et PSE en parois Enduits terre pour le magasin.

CONFORT
Pompe à chaleur eau/air, géothermie en profondeur.

CONTEXTE ET SITE
Un chef d’entreprise envisage de regrouper plusieurs acteurs de l’économie locale pour implanter dans une zone d’activités. Ainsi le programme porte des commerces et des petits ateliers. Le terrain est plat, l’objectif est de créer un corps de bâtis desservi par une allée, d’où le concept d’accrocher les bâtis à un mail piéton intérieur et de favoriser les stationnements ou les accès de service de part et d’autre de cet ensemble rue et bâti.

AMBIANCE ET AMENAGEMENT
Pour différencier la zone bâtie des parkings, alors que fonctionnellement ils doivent être le plus près l’un de l’autre, nous avons utilisé la ligne courbe pour les parkings et la ligne droite pour les bâtis permettant de dessiner deux paysages et de les faire dialoguer avec l’aide d’un élément intermédiaire de signalétique, mâts d’éclairage et maillage de câbles où peuvent s’accrocher des plantes grimpantes créant des zones d’ombrage et de passage.

Les bâtis, en structures portiques auto stables gravitent par rapport à la rue intérieure qui, couverte de parois translucides, sert à recueillir l’eau de pluie qui sera dirigée vers des réservoirs et utilisée pour l’arrosage des espaces verts. Une différentiation des matériaux bois et métal permet de hiérarchiser les usages et les ambiances d’autant plus accentuées par le traitement des couleurs : gris pour le métal, bois laissé naturel, et pointes de rouge pour la signalétique et les portes.

TECHNIQUES

  • Ossature métallique et les bardages sandwich en métal pour les bâtiments d’activités et de commerce. L’introduction de la courbe et des techniques d’aménagement intérieur est volontaire pour humaniser ce lieu et démontrer le savoir-faire des artisans.
  • Ossature bois et bardage bois pour la rue intérieure et les bureaux
  • Pour le hall de vente, portique en lamellé collé pour conférer à ce hall plus de tactilité et une ambiance d’accueil en jouant avec les courbes des portiques et la courbe des ouvertures en façade développant une relation intérieur/extérieur plus délicate et sensible.
  • Sols et dalles teintés de couleur chamois, couleur chaude qui conforte le rapport au sol intérieur et contraste avec le gris extérieur.

LIEU
ZA Portes du Quercy – Montayral 47

COÛT
550€ HT/m²

SURFACE
1800 m²

ANNÉE
2012